Menu

BCC - koolhaas rem "la ville generique"

Statut

koolhaas rem "la ville generique" - 1994_...

2016_YON

La ville générique est un système global et immense, fonctionnel et standardisé. Elle s’affranchit de tout passé et se crée à partir d’une nouvelle base, un module structurel élémentaire. Elle part d’un cadre commun appropriable et est donc propice à accueillir la multiplicité. La notion d’identité ne se retrouve pas à l’échelle de la ville mais à celle de l’individu.
Sans limite, la ville générique est évolutive et se régénère à la manière d’un tissu vivant. Elle n’est pas ancrée dans le temps et peut se renouveler perpétuellement. Elle est habitée par le mouvement; rien ne reste.
C’est une ville sans centre où la diversité est tellement forte qu’on ne peut distinguer une entité d’une autre.
Paradoxalement, la ville générique répond à un cadre commun dans son échelle la plus large, et pourtant elle englobe une pluralité d’êtres humains avec leur propre fonctionnement.
C’est une ville totale où le tourisme, l’exotisme et les tradition ne sont plus des facteurs d’identité de la ville.

Document lié : th3_texte1_rem_koolaas_la_ville_generique.pdf

Voir aussi :

Groupe thématique : TEXTE

facebook Linkedin Viadeo