Menu

CGS1 - L'autosuffisance énergétique2

Statut

L'autosuffisance énergétique2 - 2016_...

2016_RIGAL

Sujet : Autosuffissance énergétique : de l'utopie à la réalité

Auteur : C. COURTY - A. GUEZI - M. SAINT-JALMES

Diffusion : RIGAL Salomé

La cité auto-énergétique : (contre culture américaine : voit dans la déconnexion la condition de rupture de l'aliénation capitaliste.

Dès 1973, architectes, urbaniste et ingénieurs débattent possibilité et perspectives autonomie énergétique --> Ils remarquent que depuis les 3 ou 4 dernière années, 1 programme qui a dominé l'avant-garde architecturale fut conception et développement d'unité indépendante en terme énergie et même de nourriture
--> symbole : la maison autonome ; le gros des recherches furent faite par l'Université de Cambridge

Bien que autonomie énergétique de la cité est pensé de prime abord avant la maison : c'est par ce dernier module que l'on a commencé à effectuer des expériences concrètes.
fin 70's : autonomie énergétique dans vile ou territoie déjà raccordé au réseau reste domaine de la propective

Propostion hétéroclite maison classé selon 3 catégories : 1) "Hautement autonome, très sophisitqué et chère" (AHP : Autonomous Housing Project ) - 2) "Modulaire et compacte" ( Prototype 1, labo ILS + Maison Jaap't Hooft) – 3) Bas coûts ( Ecol House, minimum cost Housing goup )
--> situation en zone périphérique

Il faut réflféchir autonomie cité selon multifactuer, notamment morphologique + dvpt économique de ces microéconomie domestiques
car lacunes dans les études, trop focalisés sur technique
--> doit pouvoir s'adapter à tt context urbain ( bien qu'on serrait plus sur trame serré pour colelcte énergétique, dvpt agri + réinsertion végétal )
--> étude montre actuelle inadaptabilité modèle à tissus urbains actuels mais grande potentialité sur accélération crise environnementaleou économique --> Plus actuel que jamais donc ( context crise éco + COB21 )

--> 1977 sept : archi aujourd'hui : montre que beaucoup de porjet architecutre autonome reste à état de projet ( peu de construction ) --> fait la disction entre archi autonome faite naugère d'autoconstrcuteur et aujourd'ui reprise par des grandes institution scientifique ( autonomie scientifique ) : l'une des plus connue : l'AHS ( Autonomous Housing Study ) (avec AHP comme ref ) --> on sort d l'artisanat écologique

--> Pour publication conséquente, il y asurtout des publication de vulgarisation technique
--> En France : 2 volumes aux éd. Alternatives : La maison autonome 1 & 2

C'est le sortir de l'artisanat écologique et le dvpt de pensé croissant dans université, entreprise, instituion publique et agenc privées qui se mobilisent pour repenser le système de distribution, toutes échelles confondues
--> dvpt d'une pensée à plus grande échelle ( de l'unité familliale à la ville territoire )
--> cf Sean Wellesley-Miller et Day Chahroudi, Georges Alexandroff ou Yona Firedman

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

I°) Day Chahroudi et Sean Wellesleu-Miller : Les bioshelters-total energy system
--> codirecteur du laboratoire d'énergie solaire du Massasuchetts Institue of Technology ( MIT )
--> expose à partir de 1973 concept de de Bioshelters : habitation autonome sous enveloppe cllimatiques : projection reposant sur technique dvpé par Suntek comme Cloud Gel ( permet réduction chaleur due aux toits )
ou tensegrity Climate Envelope
--> création de Serres en plastique/verre non inflammable et durée de vie de 25 ans (évolution dôme géodésique de Füller ) --> objectif de régulation thermique et création micro-climat pour optimisation autonomie énergétiuqe ; inspiré de nos propres sytèmes biologiques
( cf Schéma pour décrire cycle complet )
--> création milieu fertile et luxuriant : plusieure sunités projetées en habitat terrasse + superposition plateforme végétales ( succesisno de terasse jaridns) + voiture lééctrique rechargeables au pied eolienne implantées dans sites + appareilae technique autroproduisant, stockant et recyclant dans interrelations complexes
--> projet influença fortement memebres New Alchemy Institute
--> projet considérés par ses inventeurs avec grande imaturités techniques ( aussi révolutionnaire ue mahcine à habiter ) : considère que malgré solides études techniques, c'es tun projet balbutiant en devenir

chemin autonomie progressif : d'abord forme unité mobile puis maison puis évolution vers abitat semi colelctif --> va s'étendre à fin 70's à échelle urbaine avec proposition de Yona Firedman sur cité-état sautocratique ou Georges Alexandroff sur cité autoénergétique

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

II°) Civilisatino paysanne modernisée de yona friedman

RESUME PENSEE :
1) Civilisatino paysanne peut coexister avec certianes industries à cpndition que les 2 civilisations restent indépendantes l'une de l'uatres
2) petits ateliers, outils simples : autosuffisace alimentaires et industrielle, densité quasi-urbaine d'habitation
3) trandformer la production réduit l coût énergétique et bénéfice sociale st encore plus grand
4) un politique de l'énergie ne se fait pas avec des gadjets tehcniques mais avec une réoganisation sociale

PHRASE ACCORCHE : Kropotkine dans " Champs, usines et ateliers" : " C'est l'autosuffissance industrielle qui peut être combinée avec l'autosuffisance alimentaire, les deux pouvant être réalisées dans des conditions qusi urbaines, beaucoup plus que dans celles de la campagne." --> il faut recomposition tissu territorial de petites unités de production de matière premie_rs, des ateliers familiaux et des manufactures de taille réduite.

dès 1958 dans Architecture mobile, yone friedman critique rigidité infrstructure et appelle architectes à libérer l'habitation de se réseaux
--> il faut relever ici, la simultanéité de ses réflexions sur a récupération et la réutilisation des matériaux + autonomie énergéique et autoplanification --> ici archi n'est plus concepteur organisateur mais consultant fournissant connaissances structurelles et environnementales
--> alternative énergétique ( revue ) 1982 : YF fait preuve idéalisme urbanisituqe radical
--> via réévalutaion ensemble valeurs économiques et politique + réforme technologiques impliquant réorientation des méthodes de production et redistribution : présent idéal d'une "civilisation paysanne moderniséeé qu'autosuffisance locale rendrait indifférente aux irses traversées par économie internationale et peu vulnérables au chômage
--> aube 80's, YF: profite remise en cause consommation énergétique de la civilisation mondiale pour miaginer politique énergie fondée sur nouvelle politique sociale et globale ; son récit privilégie urbansme indéterminé, production indus – agri -énergé dispersé sur territoire et décentralisée + autarcie est élément clef de subsistance ( longtemps considéré comme non rentable, l'autarci, associée au temps de guerre ou à l'appropriation marginale, est été écrtée du débat énergétique )
--> exemple de la chute d'eau et de la plainte EDF : pourquoi avoir gratuitement ce que l'on peut payer ? : la crise énergétique a fait vaciller priorité rentabilité industrielle , révélanr coût simportants de porudction en masse ( concentration, stockage, distribution) qui étaient insignifiants avec énergie à bas prix
--> décentralisation attraynte en temps de crise mais doit s'enrichir d'un projet de société --> ce type de projet à conséquence éco et socio --> il faut dvp programme économie domestique interrogeant le juste équilibre entre éco de subsistance et éco industrielle
--> imagination d'un système mixte de 20 heure/semaine de taff ( condition classique avec rémunératoin) + 12h/semaine complémentaire pour production revenu en nature ( production biens et services réservés à propre consommation ou à celle du voisinage proche : système permettant libération travailleurs d'une partie de leur servitude + garantie sécurité alimentaire et énergétique ne dépendant pas fluctuation quotidienne prix et offres d'emplois --> attention : cela dépend organisation social de l'éco décentralisée + petites échelles
--> il faut aussi revisiter technologies comme stratégi indus et agri
--> interrogation sur la gde échelle et sur combinaison dimension politique, sociale, économique et énergétique ( réflexionculture urbaine et circuit court trouvent largement écho dans débat 2000's )

Friedman : propose réduction consomation énergie de production centralisée de 60%, celle du transport de 70% et celles des usages domestiques de 50%
--> c'est une révolution économique : concept région autosuffisante quasi-urbaine va plus loin : signifie départ nouvelle civilisation --> nvlle politique énergie ( donc nvlle politique éco et sociale ) devrait préconiser et soutenir tendance à civilistion paysanne modernisée --> il faut repenser système d'aménagement en créant par ex une tissu agro-urbain où dans villes et campagnes, serait substituée une manière d'habiter très dense ( ~5000hbts/km² de moyenne nationale voire plus avec des villages urbains qui se juxtaposent : création de petites agllomération quasi autarciques
( FAIRE SCHEMA )
--> ici autarcie constitue dépassement du socialisme et du capitalisme + notion ville et campagnes ( plus de territoires "greniers à blé " ) :civiliatino paysanne modernisée fondé sur primauté agricole et production non-marchande ( introduction de l'auteur de thématiue inégalement traitées : le foncier, la gouvernance, l'emploi, l'éducation)
--> énonce alternative énergétique pour éco domestique--> description énergie de petite échelle --> notion autarcie est centrale.
--> PROPOSITION DE PASSAGE D'UNE SOCIETE INDUSTRIELLE A UNE SOCIETE DE SUBSISTANCE : ex de paris qui pourraît être en quasi autarcie au niveau nourriture et eau MAIS problème car ilconflits avec modes de vie ( il faudrait pénurie concrète de ressoucrs pour restructuration --> proposition d'une multiplication de "cite-états" ( villages autossufisant reposant sur éco agro-industrielle )

MOT DE FIN : " Sous le poids de la nécessité, les utopies deviennent réalisables " Y F

Néanmoins, nuancement propos dès 70's-80's ; autosuffisance peut être partielle +il pense autosuff au niveau territoire + insiste sur notion de processus : propose de commencer sur petit territoire pour après augmenter + contre la tabula rasa ( il faut adapatation et coexistence )
--> continue aujorud'ui dans regsitre de la planification utopique avec démarche systémique


III°) Georges alexandroff : une trajectoire territoriale ( application + réaliste et pragmatique que II°) avec articulation à différentes échelles

---> George Alexandroff es unefgure incontournable du slaire en france ( a developpé une société Sofretes + dv^recherches sur les volumétrie, les modénatures et l'ordre solaire )
--> A dvp avec EDF 10 maisons solaires + avec sa socité 1 immeugle solaire à sotckage intersaisonnier à Blagnac (1978)

--> dvpt utopie solaire ( espère bousculer ordre énergétique et immobilisme insitutionnel ) : il défends dès 1970 approches prospecive, voyant echno alternaties et leurs modes de gestion commme nouvau vectuer d'urba et de sociabilité
-->milite en 1977 pour une utopie (dénonce intégration sommaire de l'énergie solaire sur l'habitat individuel comme sur les imeubles de bureaux ) : la cité-autoénergétique, qui qualifie de " pendant de la société autogestionnaires --> engagemen pour l'autonomie
--> il met à jour liens souterrains, tenus mais puissant entre ses oeuvrs à système énergétiquen dpéendnt structure politique et éco qui la sous-tend et le jsutifies : éco et politique sont à l'image du pouvoir : centralisé ( telles production et distribution énergie ) : montre racine politique de l'énergie ( et non géologique ) --> il n'est pas indifférent d'utilisé telle ou telle énergie ( pétrole ou charbon ou nucléaire etc... )
--> l'utilisation en archi d'une énergie particulière rend solidaire cette archi avec un circuit éco et un systè politique particulier
--> Architectures et climat ( avec Jeanne-Marie Alexndroff, 1982 ) : regard retrsepctif sur archi vernaculaire + critique pratique énergétique mouvement moderne : montre différnet tissus ( habitat rural dispersé, rural regroupé, urbain ancien et suburbain 19e et 20e ) et montre qu'habitat colelctif HLM présente carac favorable pour intégration --> propose réhabilitation tel mégamachines énergétiue habitable ( CF dessins ) --> permet à certaines terres de retouver leur fertilité passées ( eg : Argenteuil, Antony ou Fontenay-sous-bois )
---> RENOVATION ENERGETIQUE EN PLUSIEURS POINTS
1) aérogénérateurs en terrasse ( éergie électrique produite couplée avec pompes à chaleurs )
2) chauffes-eau solaire de grandes dimensions
3) création de tampons climatiue sous forme bow-windows
4) dvpt jardin clos à vocation horticoles
--> constate que si tissu faible densité sont + favorable pour captage avtif : il sont désastreux sur plan économie espace et énergie --> " l'extension à l'échelle des grands nombres d'unités autonomes consommerait rapidement l'espac et s'avèreraitd'un coût énergétique global nettemen prohibitif par rapport à des structures semii-urbaines établissant leur cohérence dans l'utilisation collective de moyens autonomes de capaage et de stockage d'énergie à échelle moyenne "
--> agglomération dense semble minimiser possibilité intégration moyens de l'autonomie
-> Pour Alexandroff : maison autonome n'est plus témoin ni base exp idéeal : il faut travailler l'adaptabilité des systèmes car intégrations de ces derniers tributaires divers typesde tissus et bâtiment + ré-évalution degré autonomie chaque bâtiment + voir si on peut faire association e compensatoin énergétiues entre eu + chercher où l'on peut trouver des potentialités énergétque (grande surface industrieles ou commerciales, les parkings )
--> pour Alexandroff : profusion inépuisable d'énergie permettrait dans climats favorables de créer des complexes agro-artisanaux et même véritables cités solaires auto-énergétiques
--> création de projets urbain utopique pour voir comme capter au max la lumière solaire + dvpt thème de la réunion( hémycycle, sphère , parabole, juxtaposition, densification énergétique
--> multiplication et densification structurelle montre désir perf énergétique + renouveau technique formel ( chaque édifice peut produit pour lui ou ses voisins ) : dans cet imaginaire : renversemment réseau énergétique urbain : plus sous la terre, caché mais éxagératino des visibilité mécaniqu
--> MISE EN GARDE " Les éléments que nous manipulons ne sont jamais des objets isolés mais les termes de relation complexes et vivantes " --> maison ou groupement autarcique dépassé
--> avec recherche volmuétrique : dvpt ville en éventail, dans évlution naturelle de la tradition classique : on aborde diversité de situation morphoogiques

REMARQUE : les regions du mondes les plus coupées es réseau semblent plus favorable à accueil de petites cités ou village autonomes : plus favorable à l'innovation

EXEMPLE A APPROFONDIR : San Luis de La Paz ( Mexique, aménagement Sofretes 1975 ) ou Diré ( Mali )

autres projets : hacienda autonome au mexique + proposition projet d'urgence : structures autoénergétique démontables ( ont rpovués leur efficacité )

EXEMPLE A APPROFONDIR : propositino d'une cité autoénergétique pour exposition universelle sous mitterand ( projet réaliste et chiffré )

Voir aussi :

Groupe thématique : TD

Thème majeur : déconnexion énergétique

Notions - mots clefs : déconnexion, énergie, autosuffisance, utopie

Activités : Texte

Famille : Texte ouvrage et direction d'ouvrage, Concept tous

Échelle : M

facebook Linkedin Viadeo