Menu

CY_BCPB - Bernard Cache et Patrick Beauce, "Vers un mode de production non-standard"

Statut

Bernard Cache et Patrick Beauce, "Vers un mode de production non-standard" - 2003_...

2017_YON

Sujet : "Vers un mode de production non-standard"

Auteur : Bernard Cache et Patrick Beauce

Diffusion : 2003

Bernard Cache et Patrick Beauce font une réflexion sur le cheminement pour arriver à un mode de production « non-standard », c’est-à-dire un mode de production d’une architecture qui ne pourrait pas se reproduire à l’infinie, standardisée, qu’on pourrait qualifier de « complexe ». Ils se demandent dans quelles conditions on pourrait parler d’architecture «non-standard».
Utiliser un modeleur CFAO nous permettrait de créer des formes plus complexes, qui perdraient toutes réflexions spatiales. En effet, elles ne seraient créées qu’en tant que « formes », sans réflexion sur le fond. Cette création d’objets complexes nous apporterait forcément « un sentiment de satisfaction », ces formes deviendraient notre fierté.
S’ajoute à cela la mauvaise correspondance entre nos idées et la forme créée. En effet, les projets ne seraient qu’une copie de nos idées, en plus médiocres, car un modèle ne peut être équivalent à l’idée originelle, « il n’en aurait que des similitudes ». Le projet va aussi se dégrader dans le temps, alors que nos idées sont intemporelles. Le projet réalisé va donc perdre de sa valeur d’origine.
Bernard Cache et Patrick Beauce vont donc émettre différentes conditions pour qu’un modeleur soit un bon outil de travail.
Tout d’abord, il faudrait connaitre l’intégralité des paramètres du projet. En effet, la création d’un projet se réaliserait grâce à différents paramètres pris en compte. Pour faire une architecture complexe, il faut donc trouver les bons paramètres nécessaires. Ici, le modeleur CFAO peut s’avérer très utile.
Le modeleur CFAO a une capacité de prise en charge de nombreux paramètres, et peut permettre de créer une hiérarchie entre tous ces paramètres. Par la suite, il peut permettre d’avoir une relation de cause à effet entre ces paramètres. En effet, la modification de l’un pourrait entrainer les modifications logiques de tous les autres paramètres.
Ensuite, il faudrait avoir une très bonne pratique et connaissance du logiciel. Sinon à quel moment une architecture « non-standard » ne devient plus que sa forme ? Pour répondre à cette question, les architectes devraient pouvoir utiliser toutes les fonctions du logiciel. Grâce à cela, les logiciels pourraient vraiment permettre de créer une architecture complexe qui ne serait pas vide de sens. De plus, les logiciels vont devenir « le terrain privilégié de la productivité dans nos sociétés. »
Aussi il faudrait créer « une chaine solide » entre tous les acteurs d’un même projet, ils émettent là le concept de « l’associativité ». Il faudrait constituer une chaîne solide, de la conception à la fabrication, et durant les diversses phases du chantier. Pour que cela fonctionne, il faut que chaque intervenant rationalise le projet, pense aux risques, et émette des hypothèses sur le futur. Il faudrait que tous travaillent sur le même «noyau», sur une base solide modifiable par tous en temps réel. Tous devraient aussi se faire à l’idée qu’ils travaillent sur quelque chose d’incertain, qui peut être modifiable par n’importe qui, et qu’il faudra donc s’y adapter. Les modeleurs CFAO seraient capables de remplir ces demandes, grâce à sa grande adaptabilité et capacité à prendre de nombreux paramètres en compte en même temps et pas de façon définitive.
D’après eux, pour que les modeleurs soient efficaces et ne desservent pas les architectes, il faudrait «une forte intégration entre conception et production ». Il faut que les architectes soient bien formés aux logiciels et aient une culture de la production numérique. Si aucun effort n’est fait de leur part, alors les logiciels ne pourront pas être efficaces. L'Homme doit s'adapter à la performance de la machine, qui elle, est déjà sensée l'être à l'homme.

Ecrit par Leray Manon, Ricci Louis, Ouvrard Camille

Voir aussi :

Groupe thématique : TEXTE

facebook Linkedin Viadeo