Menu

DT_CM - Architecte Electronique

Statut

Architecte Electronique - 2017_...

Simulation - Dimitri Toubanos

Sujet : L'architecte électronique: de l'automatisme à l'interactivité, ou l'intelligence artificielle et l'architecture entre 1960 et 1990

Auteur : MORANDI Christian

Diffusion : revue fabricA #4, 2010, Versailles : éditions EnsaV- LéaV, 181p.: pp144-173

Contexte d’écriture:

A travers cet article, Christian Morandi retrace la création à la fin des années 1950 en France de l’outil numérique et son développement chez les architectes jusque dans les années 1990. Ce texte à ainsi vocation à expliquer le but des recherches réalisées depuis 50 ans pour créer un système de conception assistée par ordinateur (CAO) à destination des architectes.

Synthèse:

En effet, au début des années 1960, les machines électroniques, ancêtres de l’ordinateur, sont des outils rares et onéreux, limitant leur utilisation par les architectes (le « Gamma 60 » de la Compagnie des machines Bull mesurait 15 mètres de long pour 2 mètres de large et 2 mètres de hauteur). La phase d’élaboration des différents programmes informatiques fut donc dans un premier temps précédée par une réflexion sur de nouvelles méthodes de conception du projet architectural, utilisant les mathématiques ou encore les sciences sociales et mettant en place de nouvelles formes de représentations techniques.
Dans les années 1960, les premiers programmes informatiques sont mis en place, comme par exemple en 1967 lors d’une soutenance de diplôme à l’École des beaux-arts où pour la première fois un rendu à l’ENSBA se compose de planches dessinées manuellement, mais aussi de tracés automatiques relevant de procédures informatiques.

Au même moment, le doute de ne plus pouvoir réaliser d’opérations de plus en plus complexes s’installe dans le monde des architectes et des ingénieurs, et il apparaît nécessaires d’automatiser la construction, rationnaliser la conception. De nombreux centre de recherches se constituent alors afin d’entreprendre des travaux sur les méthodes de conception du projet d’architecture : le Groupe pour l’application des méthodes scientifiques à l’architecture et à l’urbanisme (GAMSAU, 1969) ou encore le Centre de recherches méthodologiques d’architecture et d’aménagement (CRMAA, 1971). Au début des années 1970 apparaissent donc les premiers programmes informatiques comme aide à la conception architecturale. Ces programmes prennent la forme de programmes d’allocations spatiales qui consistent à localiser et organiser des éléments dans un espace, en tenant compte des contraintes, de critères ou de règles syntaxiques. Ces programmes évoluent ensuite à de véritables programmes d’intelligence artificielle, tel que le programme « Pavlov » (1972) qui intègre les goûts architecturaux de l’architecte.

Leur développement est alors très rapide et conduit à la réalisation de l’ « IPA » (logiciel d’Instrumentalisation de Projets d’Architecture) en 1979, véritable système de CAO DAO permettant de produire des plans en 3D. Cette innovation amène à la réalisation du logiciel « Keops » au début des années 80, qui connaît un grand succès dans le monde. Les années 80 marquent alors l’avènement du système numérique en architecture, où l’intelligence artificielle a pour objectif désormais d’être capable de seconder l’architecte dans la réalisation de son projet, ce qui permet de parler d’une véritable conception assistée par ordinateur (CAO).

Avec ces réalisations, les laboratoires des écoles d’architectures ont donc largement contribué au développement de l’utilisation du système numérique par les architectes, à partir des années 60 et davantage encore au début des années 80 avec le progrès des matériels électroniques. Ces outils, autrefois réservé aux ingénieurs, ont permis la découverte de nombreux domaines pour les architectes et sont aujourd’hui largement utilisés. Les laboratoires des écoles d’architecture se sont donc montrés comme des précurseurs dans le développement de l’outil numérique puisque les logiciels BIM en plein développement actuellement reprennent de nombreuses caractéristiques des logiciels développés dans les années 80.

Document lié : 170919_FABRICA_Morandi_Architecte_electronique.pdf

Voir aussi :

Groupe thématique : Texte

Notions - mots clefs : Groupe Dimitri Toubanos 2017-2018

Activités : Texte

Famille : Texte "article revue"

facebook Linkedin Viadeo