Menu

EB_FB_LR - Participer

Statut

Participer - 2018_...

Les temps de la catastrophe - Jerome Damiens

Sujet : Participer

Auteur : Blancardi_Blanchard_Rémusat

Peu d’architectes contemporains ne revendiquent une dimension participative dans leur conception de l’architecture. « Participation », « démarche plurielle », « Co-élaboration », « co-création »… et tous les néologismes en co-quelque chose ; ces mots irriguent la littérature architecturale depuis les années 1970. Mais comment cerner les contours de cette notion quand face à face, deux projets qui semblent essentiellement différents, s’affirment fondés par un même processus collaboratif? Déjà, quand Francis Kéré construit une école au Burkina Faso avec la participation des villageois on comprend qu’il ne s’agit pas de la même participation qui a impulsé des projets de « démocratie participative » portés par des collectifs dans des villes européennes...
Dès lors, quand Jane Revedin semble mettre cette participation au cœur de sa conception de l’architecture, il s’agit de questionner cette notion troublée. Sa démarche «radicante», exposée dans la préface de Sustainable Design, est une architecture qui se veut enracinée dans un contexte précis tenant compte de l’histoire du territoire, de la culture et des usages. Est-elle un nouveau poncif ou est-elle effectivement un nouvel enracinement de l’architecture qui permettrait de trouver de nouvelles ressources dans un contexte de finitude et d’effondrement ?
Précisément, c’est parce que l’architecte fait plusieurs fois référence à la notion de « co participation » et « co conception » que nous avons choisi d’en explorer la signification et leur concrétisation dans la pratique architecturale.
Les différentes sources que nous avons étudiées nous ont conduits à distinguer plusieurs formes de participations.

Document lié : Participer_Les_temps_de_la_catastrophe.pdf

Voir aussi :

Groupe thématique : TD

Thème majeur : Participation

Activités : Texte, Article

facebook Linkedin Viadeo