Menu

IG5 - Quel rapport entre l’échelle de la mixité programmatique et la consommation d’énergie?

Statut

Quel rapport entre l’échelle de la mixité programmatique et la consommation d’énergie? - 2016_...

Sujet : Mixité programmatique

Auteur : Iedinok Olga, Gnap Darya, encadrant: Dimitri Toubanos

Diffusion : encadrant: Dimitri Toubanos

L’objectif des travaux dirigés est de comprendre le processus de la création architecturale dans une optique de développement durable et ses enjeux, apparus à la fin du XX siècle. A travers les écrits de certains architectes, qui travaillent particulièrement sur les questions d’architecture durable et énergétiques, nous avons défini une problématique, qui nous semble pertinente pour les enjeux de la production architecturale contemporaine. Nous l’avons traduit en plusieurs concepts.
Le texte étudié est celui de l’architecte Jacques Ferrier, dans l’ouvrage « Architecture = durable », qui est consacré à l’exposition, qui porte le même titre, au Pavillon de l’Arsenal, elle a eu lieu en 2008. Jacques Ferrier dans son texte nous montre l’importance de l’architecture contemporaine pour la société durable, il nous donne quelques pistes de réflexion concernant la production architecturale de nos jours. Nous avons fait le choix des citations à partir de ce texte, cela nous a permis d’identifier la problématique, que nous avons abordé à travers 3 concepts. La problématique est celle de la mixité programmatique : étudier les différentes échelles de la mixité programmatique et leur rapport avec la consommation d’énergie.
La mixité fonctionnelle est un phénomène récent pour la France. L’urbanisme fonctionnaliste des années 1950-60, qui consiste à séparer les fonctions, était rejeté dans les années 1970. Et surtout depuis l’application de la loi SRU en 2000, la mixité programmatique renaît en France, elle permet de lutter contre l’étalement urbain et revalorise la densité, donc influe sur la consommation d’énergie.
La mixité programmatique existe à plusieurs échelles, alors nous avons traité 3 concepts selon les échelles différentes. A l’échelle urbaine, il existe la mixité dans un bâtiment, ou celle d’un îlot urbain. A travers deux concepts nous avons étudié comment le regroupement de plusieurs programmes permet de diminuer la consommation énergétique et participe à la création d’un espace durable et agréable à vivre.
Il existe aussi une mixité programmatique à l’échelle du temps : elle doit être flexible, pouvoir s’adapter à toutes les conditions et usages pour être durable. Alors on a défini un concept pour une typologie de bureaux afin de comprendre la manière selon laquelle cet espace peut être utilisé et comment ces pluralités d’usages influent sur la consommation énergétique.

Document lié : IG5_.pdf

Lien externe : http://www.jacques-ferrier.com/

Voir aussi :

Groupe thématique : TD

Thème majeur : mixité programmatique

Notions - mots clefs : énergie, mixité, densité, hauteur, fonctionnalisme, frugalité

Activités : Texte

Échelle : M

facebook Linkedin Viadeo