Menu

KHSA2 - monolithe /// 598

Statut

monolithe /// 598 - 2003_...

MNO05

Sujet : caractéristiques du monolithe

Auteur : GIAFFERI Edouard, ZAGDOUN Thomas

Définition : Bloc de pierre de très grande dimension. Formé d’un seul bloc de pierre
 Sur un objet donné, éventuellement de grande dimension, trois aspects vont définir
s’il est monolithe ou non. Le monolithe exprime l’unité. L’existence de celle-ci étant
fonction d’un processus sensoriel, elle découle de l’articulation subtile de trois autres
notions déterminantes : La continuité ; La dureté ; La pérennité.
Au moins l’une d’elle est nécessaire à l’existence du monolithe.
- La continuité, sur un même objet s’exprime visuellement à travers l’enveloppe.
- La dureté, tactile, mais aussi visuelle, s’exprime par la texture, déterminée par la matière.
- La pérennité est peut-être la plus importante de ces notions.
Seule la géométrie, indissociable du symbole, transperce les barrières
temporelles et la culture.
Dans l’histoire, le monolithe érigé par l’homme est d’abord sans usage,
témoin de croyance et de conscience.
Avec l’architecture, et non sans interrogations métaphysiques, l’homme traverse
le monolithe, et enfin l’habite. Nous nous interresserons à ces trois notions dans
les cas d’un monolithe plein, d’un monolithe percé, et d’un monolithe évidé.
Réf. :
- Sea Trade Center, Zeebruges, Rem Koolhaas, 1989
- Monolithe de Morat, Suisse, Jean Nouvel, 2002
- The Moebius Building, Peter Eisenman, 1996
Source photo : Augustin Galatano

Document lié : th3_2003_2009_5_conceptsMNO_.pdf

Voir aussi :

Groupe thématique : TD

Thème majeur : Monolithe

Notions - mots clefs : enveloppe, matière, géométrie

Activités : Article

Famille : Concept outils, Concept clefs

Échelle : tous

facebook Linkedin Viadeo