Menu

MALANGLC - les sans abris dans la ville

Statut

les sans abris dans la ville

Précarité

Auteur : Goulpie Nicolas, Certo Lucas, Meyer Antoine, Alimi Lola, Salomé Rigal

Diffusion : Salomé Rigal

Dans « la ville dissuasive », Danielle Terolle dénonce le processus d’exclusion des sans abris dans le contexte urbain. Il décrit successivement les actions conscientes et inconscientes que la ville produit depuis les années 30 pour décourager les sans domicile fixe d’investir l’espace public. Les thèmes de la solidarité, de la sécurité et de la politique sont donc joints à cette étude.
Il fait un premier constat: la sphère privée devient de plus en plus insoluble avec le public. D’après son texte, on peut la qualifier d’inaccessible car la surveillance et la sécurité à l’entrée des habitations se perfectionne. Ces méthodes dites « sécuritaires » s’inscrivent dans un individualisme social grandissant qui imperméabilise clairement la frontière entre privé et public et qui empêche tout tissage de liens entre les deux.
Si l’accès à des zone protégées comme celle du privée est complètement obstrué, les sans abris se réfugient dans la ville, dans l’espace public, qui est en théorie libre d’accès, de circulation et d’appropriation. Cependant, selon Daniel Terolle, celui ci est rendu inadéquat à chacune de ces libertés/volontés (absence de coins, rebords, accoudoirs, pics…).
Les acteurs qui créent ces situations visent un contrôle de l’espace public et des individus (vidéosurveillance, centres d’accueil pour SDF…) à priori sous couvert de bienveillance.

Références :
- The fakir’s rest (reportage audiovisuel) Stéphane Argillet and Gilles Paté. 2003
- MALMAURET « Dietary intakes and vitamin status of a sample of homeless people in Paris » 2002.
- Article Le Monde « la manche j’y vais comme toi tu vas au boulot » 2016
- TERROLLE « La mort des SDF à Paris : un révélateur social implacable. Études sur la mort », L’esprit du temps 2002
- ROBERT CASTEL « actualité de la pauvreté et de la désaffiliation » 2014, source CAIRN.

Quelles sont les causes de l’accroissement du nombre de sans abris ?
Etude statistique et comparative dans les villes de Paris, Lausanne, Porto et Marseille.

Comment considérer les sdf dans la ville ?
Comment les intégrer au développement de celle-ci ?

Faut-il apporter de l’aide au sans abri ou résoudre un problème à une échelle plus globale ? Déplacement des problèmes – rôle de l’individu et de son champ d’action
Besoins de chacun, globalisation

Ville et jungle – comment, dans un contexte urbanisé à l’échelle mondiale, vivre sur une île déserte avec pour cocotier un LIDL ?

Rapports aux besoins, aux moyens et au but de vivre – question de la condition humaine réduite à l’argent / au travail
Considérer l’espace public dans l’opposition individu hors société/individu en société – la ville comme plateforme économique ou physique ? à qui appartient-elle ?

Voir aussi :

Groupe thématique : TD

Échelle : M

facebook Linkedin Viadeo