Menu

MCM_EC_AT - Masdar

Statut

Masdar - 2018_...

Milieu extrême - Dimitri Toubanos

Sujet : Une ville sortie des sables

Auteur : Micaela Carreira Marques, Elise Caviglioli, Aïda Tavakoli

Diffusion : TOUBANOS Dimitri

L'article étudié est issue de la revue Architecture d'Aujourd'hui datant de sep- tembre 2012. Il traite du quartier de Masdar, dessiné par Norman Fos- ter, et construit dans le désert d'Abu Dhabi. Pourquoi parle-t-on d'archi- tecture de l'extrême? Car il s'agit d'un lieu où les températures peuvent atteindre plus de 50 degrés, et où les rafales de vent sont extrêmement violentes.
La cité est conçue pour accueillir à termes 45 à 50 000 habitants. Un des objec- tifs du projet est de devenir la première cité sans émission de carbone au monde. La première phase du projet a été achevée en 2010; la cité abrite de- puis six bâtiments de recherches érigés sur une plateforme. La ville regorge de dispositifs innovants pour répondre à la question de la chaleur et à celle des rafales; un galerie souterraine a été par exemple construite afin de conduire les nouveaux arrivants à l'entrée de la ville de- puis le parking, le tout dans des cabines portées par des bandes magnétiques. L'objectif étant de réduire les déplacements piétons qui peuvent être pénible, voire quasi insupportables en cas de fortes chaleurs. Ce système de cabines sur bandes magnétiques s'accompagnera à termes d'une série de vé- hiculesélectriquespourassurerlaliaisonavecAbuDhabisituéà17km.D'autresexpériences technologiques sont prévues, comme des tournesols géants qui par leur rotation pourraient créer une barrière protectrice face au soleil le jour, et libérer la chaleur emmagasinée la nuit. La deuxième phase du projet prévue à l'origine pour 2016 a finale- ment été repoussée à 2025 suite au ralentissement économique du pays.
Deux séries de questions sont soulevées dans l'article; une première série urbanis- tique ; Ce type de projet remet-il en question la nature même de l'urbanisme? Quel avenir pour les villes? Peut-on réellement qualifier cette cité de ville, ou est-elle plu- tôt un laboratoire de recherche à taille humaine? Quelles implications pour les 50 000 habitants prévus? Une seconde série de questions écologiques : Peut-on réel- lement parler de cité respectueuse de l'environnement quand sa construction im- plique une telle consommation énergétique? L'objectif zero émission de carbone a-t-il du sens si la construction implique un taux d'émission de carbone record?
Nous avons choisi cet article car nous ne sommes pas initialement séduite par ce genre d'architecture urbaine qui fait émerger des villes entière d'un désert, sans his- toire, sans marque du temps, culture, ni tradition. Nous étions donc curieuse d'en ap- prendre plus sur le sujet afin de pouvoir mieux le comprendre, et mieux le critiquer.

Document lié : theorie.pdf

Voir aussi :

Groupe thématique : TD

Thème majeur : Milieu extrême - Dimitri Toubanos

Notions - mots clefs : Milieu extrême - Dimitri Toubanos

Activités : Texte

facebook Linkedin Viadeo