Menu

RS7_Ville_et_precarite - Quand des sans logis habitent ensemble : modes de résidence et forme de lien social

Statut

Quand des sans logis habitent ensemble : modes de résidence et forme de lien social - 2004_...

Ville et Précarité

Sujet : Quand des sans logis habitent ensemble : modes de résidence et forme de lien social

Auteur : Serge Clément, Marcel Drulhe, Jean Mantovani

Diffusion : Revue Espaces et sociétés, 2004 n° 116-117, p175-188.

Parmi les valeurs communes de nos sociétés, celle qui concerne le droit à la
mobilité (qui va parfois jusqu’à l’injonction) est une des plus représentatives
de la modernité. Le mouvement (vers le « progrès », de préférence) est un
pivot majeur de la modernité. L’idée de mouvement façonne les individus au
point qu’ils en viennent à s’évaluer à l’aune de leur sentiment d’échapper à
l’ancrage, de « mettre les voiles », d’évoluer : « Notre problème ne consiste
pas seulement à savoir où nous sommes, mais où nous allons […] En tant
qu’être qui croît et devient, je ne peux me connaître moi-même que par l’histoire
de mes progrès et de mes régressions, de mes réussites et de mes
échecs » (Taylor, 1998). Les déplacements dans l’espace constituent une
forme privilégiée de la recherche sur soi et de soi, du façonnage identitaire
(Darmon, 2003). La mobilité prend une telle place dans les valeurs communes
que certains ont pu parler d’une « utopie cinétique » (Sloterdijk,
2000). Nos contemporains sont-ils pour autant des errants ?

Document lié : 8_qaund_des_sans_logis_habitent_ensemble_Serge_Cle_ment.pdf

Voir aussi :

Groupe thématique : TEXTE

Thème majeur : Sans abris et logement

Activités : Texte

Famille : Texte ouvrage et direction d'ouvrage, Concept tous

Échelle : S M L

facebook Linkedin Viadeo